Avec Jean-Pierre Darroussin, Carole Bouquet, Vincent Deniard, Charline Paul, Jean-Pierre Gos,

logoanime34_1_19

Ce 19 mars sur cinécinéma Premier à 22h20

Synopsisfeux_rouges

Lors d'un week-end estival, Hélène et Antoine partent, en voiture, chercher leurs enfants placés en colonie de vacances dans le sud-ouest de la France. Ce périple tourne vite au drame lorsqu'Antoine décide de faire étape dans des bars le long de la route...

On r'fait le film


Cedric Kahn (Roberto Succo) adapte Simenon avec simplicité et efficacité. Il y a du Hitchcock et du road movie dans ce film. On pense à « Lost Highway » de David Lynch même si artistiquement on se situe à des milliards de kilomètres et à la différence également qu'ici on se situe dans un récit complètement linéaire et beaucoup plus simple de compréhension. Pas la même puissance qu'Alfred Hitchcok non plus mais une manière de filmer et de construire le récit en forme de suspense qui y ressemble étrangement. Un récit comme un petit puzzle avec peu d'éléments et de personnages où chaque pièce arrive au compte goutte, de manière coulée et dense à la fois. Darroussin, une fois de plus impeccable, avec son jeu finement naturel qui donne beaucoup de crédibilité à son personnage. Un bémol cependant avec le choix de Carole bouquet que l'on n'aurait pas dû associer à Darroussin en couple. Mais comme on ne la voit pas beaucoup, ça passe encore. Elle, à part quand elle joue les bourgeoises et dans les films de Bertrand Blier, je la trouve très mauvaise. Mais à part ce petit problème, un film vraiment très agréable à regarder qui tient vraiment en haleine jusqu'à la dernière séquence.

Cedric Kahn : « J'ai lu le livre sur la suggestion de mon agent, Dominique Besnehard. Puis tout est allé très vite. J'ai eu immédiatement envie de le faire : l'omniprésence de la route, la quête du personnage principal, le fait de suivre un homme qui semble aller droit dans le mur mais qui au fond cherche à se reconstruire, à se réconcilier avec son entourage et avec lui-même, tout m'attirait. »